Rechercher
  • georges revellin

Le cercle de Sinner : Guide complet




Le cercle de Sinner est une association de 4 facteurs qui, ensemble, permettent un nettoyage en profondeur de toutes les surfaces pour un coût minime.

C’est un outil très utilisé dans le monde de l’hygiène et de la propreté professionnelle, il permet entre autres de guider le nettoyage des super marchés, des hôpitaux, des écoles, etc. Suivre la structure du cercle de Sinner permet d’aboutir à un nettoyage théoriquement parfait. En fonction des cas, le ratio à utilisé pour chaque variable du cercle va différer.


Les 4 variables du cercle de Sinner

Avant d’aller plus loin commençons par présenter les 4 variables du cercle de Sinner qui sont :

  1. La température

  2. L’action chimique

  3. Le temps de contact

  4. L’action mécanique ou force mécanique



Sans même rentrer dans les détails, on peut comprendre instinctivement l’importance de ces facteurs en nettoyage. Plus on frotte et plus ce qu’on nettoie sera propre, c’est logique, nous avons tous déjà eu à nettoyer une casserole particulièrement rétive. En même temps, avec un produit à l’action chimique plus forte, on n’a pas besoin de frotter autant. De même, une eau chaude permet un nettoyage plus rapide de la vaisselle qu’une eau froide, et qui n’a jamais laisser agir un produit pour ensuite nettoyer quasiment avoir à frotter ? Expliquons tout ça plus en détails.

La température

La température est certainement le facteur le plus facile et le moins coûteux à utiliser pour optimiser le nettoyage d’une surface. En effet, il suffit bien souvent de tourner le robinet, ou alors de faire bouillir de l’eau. Dès qu’on peut utiliser ce facteur, ce sera donc intéressant de le faire d’un point de vue économique. Une température élevée reflette en réalité une forte agitation des particules. Ainsi, elle permet aux molécules actives de l’agent chimique du nettoyant de “se frotter” plus vite à la surface à nettoyer, ce qui se traduite par un nettoyage qui peut être extrêmement plus efficace (ou juste un peu) en fonction de ce qu’on cherche à nettoyer. En effet, une forte température ne sera pas utile sur tous les types de saletés. La température sera ainsi un facteur important pour le dégraissage, mais quasiment inutile pour nettoyer du calcaire par exemple. C’est la même idée pour chaque facteur du cercle de Sinner : ils sont tous plus ou moins importants en fonction de ce qu’on veut nettoyer.

La force mécanique ou action mécanique

La force mécanique représente tout ce qui consiste à frotter, poncer, gratter, etc. Elle est quasiment toujours nécessaire pour obtenir un nettoyage efficace. Elle agit de deux façons. D’abord, elle permet aux molécules du nettoyant et du nettoyé de se rencontrer plus rapidement, comme dans le cas de la température. Si l’action chimique est un facteur important, alors la force mécanique l’est également. Ensuite, elle permet de “casser” les salissures lorsqu’elles sont trop importantes pour être entièrement nettoyées chimiquement. C’est typiquement le cas pour le nettoyage du calcaire, qui sera beaucoup plus efficace si on frotte vigoureusement la surface à nettoyer.


Ci-dessous, les différentes actions existantes générées par les matériels de nettoyage :

> Aspiration : matériel nécessaire –> l’aspirateur

> La pression et vitesse de rotation : matériel nécessaire –> l’autolaveuse et la balayeuse

> L’abrasion : matériel nécessaire –> la monobrosse

> La force d’impact : matériel nécessaire –> le nettoyeur haute pression

L’action chimique

L’action chimique représente l’interaction entre les molécules du nettoyant et celles du nettoyé. L’utilité de ce facteur dépend grandement du produit qu’on va choisir d’utiliser pour un nettoyage donné. En fonction de ce qu’on veut nettoyer, on ne choisira pas le même produit car on cherchera l’action chimique la plus efficace possible pour notre situation précise. Typiquement, nettoyer de la graisse avec un décapant ne servira à rien. Pour maîtriser cette variable du cercle, il est donc de la responsabilité du professionnel de savoir quel produit utilisé en fonction du nettoyage à faire pour obtenir une action chimique aussi forte que possible.


Il est donc nécessaire de :

> Choisir le bon produit détergent adapté au travail à accomplir

> Veiller au bon dosage et respecter scrupuleusement les conseils d’utilisation des produits

La durée d’action

La durée d’action est la variable qui représente le temps durant lequel le produit de nettoyage va interagir avec la surface à nettoyer. En fonction des cas, la durée d’action peut être un facteur très important, tandis que dans d’autres cas elle n’apportera quasiment rien. Encore une fois, c’est ici que les compétences de l’expert en hygiène et propreté interviennent : il saura dans quels cas il vaut mieux laisser agir un produit, et dans quels cas il vaut mieux frotter quelques secondes pour boucler le nettoyage rapidement. En fin de compte, ce facteur est encore une fois une histoire d’interaction de molécules. En effet, plus on laisse le nettoyant en contact longtemps avec la surface, plus les molécules actives du nettoyant vont pouvoir entrer en contact avec les molécules compatibles (les saletés / bactéries / etc.) de la surface qu’on souhaite nettoyer.


L’utilisation de canons à mousse accélère considérablement le temps de contact avec les salissures et rendent le nettoyage très efficace.

Cercle de sinner d’une procédure de dégraissage




> Exemple : Si vous devez effectuer un lavage mécanisé à l’aide d’une monobrosse : – Action MECANIQUE – 25 – Action CHIMIQUE – 40 – TEMPERATURE – 0 – TEMPS – 20 Le principe de nettoyage mécanisé avec une mono brosse permet d’exercer une action mécanique et chimique fortes. L’action mécanique de la brosse ou du pad de lavage ainsi que le poids de la monobrosse permettent de faire pénétrer en profondeur l’action chimique du détergent qui le rendent ainsi très efficace, le temps prenant une part importante dans cette méthode.


> Nouvel Exemple si vous devez effectuer un lavage mécanisé à l’aide d’une autolaveuse : – Action MECANIQUE – 55 – Action CHIMIQUE – 40 – TEMPERATURE – 0 – TEMPS – 5 La méthode de nettoyage avec une autolaveuse met en œuvre l’action mécanique (brossage et aspiration) associée à l’action chimique (détergent) pour éliminer les salissures en un seul passage. Le temps est considérablement réduit dans cette méthode, la part d’action mécanique doit ainsi être compensée par une pression de brossage adaptée élevée et/ou une brosse ou pad adapté.


> Autre Exemple si vous devez effectuer un nettoyage au nettoyeur haute pression : – Action MECANIQUE – 55 (45*) – Action CHIMIQUE – 40 – TEMPERATURE – 0 (10*) – TEMPS – 5 *utilisation dans le cas d’un nettoyeur haute pression à eau chaude Le lavage avec un nettoyeur haute pression met en œuvre la force d’impact de l’eau sous pression associée (ou non) à l’action chimique d’un détergent et à l’action de la température pour venir à bout des saletés les plus tenaces. Une adjonction de sable avec un kit d’hydro sablage peut également exercer une action nettoyante supplémentaire pour les salissures les plus adhérentes. Le nettoyage haute pression permet d’effectuer ces tâches en peu de temps, à condition d’adapter l’appareil et les accessoires pour nettoyeur haute pression en fonction de votre travail et de votre support.





Conclusion

Le cercle de Sinner est un outil puissant qui permet d’obtenir la représentation visuelle de l’importance des différents facteurs de nettoyage pour une procédure aussi efficace que possible. Au bout du compte, il reste un simple outil pratique et ne remplace en aucun cas la capacité du professionnel à jugé la situation au cas par ca


Le Cercle de SINNER est une aide à prendre en compte pour définir le principe du nettoyage en fonction de ce que vous devez nettoyer.


« Nettoyer avec TACT » ont la même définition que le cercle de SINNER, un moyen mnémotechnique de retenir les quatre facteurs :

– T : TEMPERATURE

– A : ACTION

– C : CHIMIE

– T : TEMPS

75 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout